4 tagged articles Fantastique

Newsletter du 02/03/2016

Bonjour à tous ! Je reviens aujourd'hui avec une nouvelle Newsletter où je vous présente les dernières vidéos mises en lignes sur ma chaîne et les dernières chroniques ;)
 
Concernant les chroniques, j'ai posté:

- Le Courage d'une mère, Marie-Laure Picat
Skyrock : http://bookslive.skyrock.mobi/3277530598-Le-courage-d-une-mere.html
Blogspot : http://cutievine.blogspot.fr/2016/06/chronique-le-courage-dune-mere.html


- Le Jeu du Maître, James Dashner
Skyrock : http://bookslive.skyrock.mobi/2897229451-Le-Jeu-du-Maitre.html
Blogspot : http://cutievine.blogspot.fr/2016/07/chronique-le-jeu-du-maitre.html


- Beauty and the Beast, Saison 1, 2 & 3
Skyrock : http://bookslive.skyrock.mobi/2898827621-Beauty-&-the-Beast.html
Blogspot S1 : http://cutievine.blogspot.fr/2016/07/chronique-beauty-and-beast.html
Blogspot S2 : http://cutievine.blogspot.fr/2016/07/chronique-beauty-and-beast_12.html

- L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafon

- Solange te parle, Ina Mahalache

- Contes des Royaumes, Sarah Pinborough T3

- Douze ans, sept mois et onze jours
Skyrock :

- Paranoïa, Melissa Bellevigne
Skyrock :

- La Bicyclette Bleue, Régine Deforges
Skyrock :

- Autre-Monde, Maxime Chattam
Skyrock :
 

Journal de Stefan 09/05/2015

Journal de Stefan
Titre: Journal de Stefan, T.1 - Les Origines.
Pages: 259.
Auteur: L.J. Smith.
Parution: 2011.
ISBN: 979-20-1202-1617.
Editions: Hachette.
 
 
Quatrième de couverture:
 
Mystic Falls, 1864.
Stefan Salvatore se résigne difficilement à épouser Rosalyn. Quel poids pourrait avoir un mariage forcé face à la passion que suscite la mystérieuse Katherine ? Même son frère Damon semble prêt à lui succomber. Peu à peu, un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité se dessine, à l'abri des attaques mortelles qui se multiplient dans la région. Mais l'étau de ces crimes sanglants se resserre et bientôt Stefan est directement touché...
 
Avis personnel:
 
La période d'examen arrive, et le stress aussi. Qui dis examen, dis très peu de temps pour moi, lire est devenu bien compliqué. Alors pour me détendre un peu, j'ai eu besoin de petites lectures. Ayant déjà lu les deux premiers tomes du Journal de Stefan , je savais que ma lecture serait simple, fluide et rapide. Tout ce dont j'avais besoin !

Pour ceux qui regardent la série Vampire Diaries, sachez que ces livres ressemblent vraiment plus à la série que les livres : Journal d'un vampire de L.J. Smith. Katherine n'est plus blonde platine mais belle et bien brune ouf ! Alors, j'ai adoré l'évolution de l'histoire en générale et des personnages. En effet, du début à la fin, certains personnages changent et c'est pas forcément un mal. Je pense notamment à Damon, qui passe du gentil grand frère au méchant haïssant son frère pour Katherine.

Ensuite, je dois aussi vous parler du mystère qui entoure Katherine. C'est un bon point même si connaissant déjà l'histoire, je n'avais pas réellement de suspens. J'ai adoré le fait que les deux frères ne la connaissent pas puis qu'il y ait une certaine innocence entre eux. De plus, on en apprend beaucoup sur eux vis à vis de leur mère et de leur père. Mère que l'on retrouve dans la saison 6 de Vampire Diaries qui peut être intéressant de mettre en lien ici.

Concernant ce que j'ai moins aimé, je dois évidemment parler du triangle amoureux avec les deux frères et Katherine. Alors, soit elle choisit l'un des deux, soit elle choisit pas et les laisse tranquille, on est d'accord ? Non, parce que faut quand même le dire dire c'est assez lourd les triangles amoureux surtout quand ça se finit toujours pas celui ou celle du centre qui ne peut se résoudre à choisir.

Pour autre chose que j'ai moyennement aimé, c'est l'épisode de la fin avec le père et Stefan et puis Damon dans la cabane. En effet, ça m'attriste de voir à quel point le père peut être mauvais et Damon aussi. En bref, un livre sympa pour une petite lecture.

Journal de Stefan

Titre: Journal de Stefan, T.2.
Nombre de pages: 237.
Auteur: L.J. Smith.
Parution: 2011.
ISBN:978-2-01-202277-5
Editions: Hachette.
 
Quatrième de couverture:

Stefan et Damon Salvatore fuient Mystic Falls, prise d'assaut par des chasseurs de vampires. Ils se réfugient à La Nouvelle-Orléans, où Stefan use avec délectation de ses pouvoirs. Damon, lui, reste inconsolable et pleure la magnifique et cruelle Katherine. Bientôt de nouvelles tentations mettent les deux frères à l'épreuve. Stefan s'éprend d'une humaine, Damon est capturé par un collectionneur de bêtes de foire, sadique et sans pitié.
Le devoir commande à Stefan de sauver son frère, mais est-il prêt à renoncer à son nouvel amour pour cela ?

Avis personnel:

Aujourd'hui, je vous fais la chronique du tome 2 du Journal de Stefan, avant de me lire, je vous laisse le lien de mon avis sur le tome 1 ici si vous ne l'avez pas lus. Ce livre est donc dérivé de la série télévisée 'Vampire Diaries' et pas du tout de la saga littéraire du même nom. Alors, non, ça n'a rien à voir avec ces derniers mais oui, ça a tout à voir avec la série télévisée.Nous retrouvons le passé des deux frères, c'est un peu comme des flashbacks de la série version livres !

Concernant l'intrigue. Je l'aime beaucoup. En effet, nous changeons de lieu et nos personnages aussi changent. Tout du long, nous avons deux frères déchirés mais qui s'aiment tout de même. L'un dénigre totalement l'autre : Damon bien sur ! Stefan, lui s'accroche avec beaucoup de force et tentera de tout faire pour que son frère accepte sa nouvelle condition de vampire. De plus, ce pauvre Damon se fait attraper par le patron d'un cirque qui va se servir de lui pour gagner beaucoup d'argent durant le spectacle. Il aura droit à des combats contre des fauves sans avoir pu se nourrir au préalable et en ayant eu de la verveine autour de lui dans sa cage durant toute sa convalescence. Stefan va donc tout faire pour sauver son grand frère.

Concernant les personnages, j'ai adoré le personnage de Damon et de Lexi. Je n'ai pu profiter de Damon qu'à la fin du roman, cependant il s'est révélé vraiment cruel envers son frère, c'était le Damon du début de la série télévisée, vengeur, mauvais et absolument dans le déni. Quant à Lexi, j'ai aimé sa sagesse, peut-être dû à son âge. En plus, j'ai aimé connaître enfin exactement la rencontre entre elle et Stefan, je ne l'imaginais pas comme ça mais je ne vois pas pourquoi je m'attendais à autre chose.

Pour ce qui est de Stefan, nous rencontrons son côté 'Stefan l'éventreur' comme il est surnommé dans la série télévisé. J'ai adoré ce côté de lui mais ça n'a pas duré malheureusement. Après, nous avons droit à un Stefan qui n'a qu'un but, séduire son humaine et sauver son frère. Même si ce dernier ne veut pas. Un personnage qui m'a donc moins marqué, et puis son humaine, pareil. Elle ne m'a pas du tout marqué elle. En plus, elle lui a foutu un couteau dans le dos (pas pour de vrai, hein!) et ça, ça ne se fait pas !

En bref, un bon livre. L'écriture est vraiment simple et fluide. Je conseillerai ce livre pour les fans de la série qui veulent en savoir plus sur le passé des personnages et à ceux qui ont besoin d'une lecture rapide sans prise de tête.

Journal de Stefan
Titre: Journal de Stefan, T.3 - L'irrésistible désir.
Nombre de pages: 256.
Auteur: L.J. Smith.
Parution: 2011.
ISBN: 978-20-1202-3444.
Editions: Hachette.
 
Quatrième de couverture:
 
Après la trahison de son frère Damon à La Nouvelle-Orléans. Stefan se réfugie dans une existence solitaire. Au coeur de New York, hanté par cette trahison, Stefan est surtout rongé par la culpabilité et choisit de se tenir à distance des humains et de se faire oublier. C'est compter sans Damon qui a lui aussi élu domicile dans les beaux quartiers new-yorkais.
 
Le ténébreux vampire a pour Stefan de grands projets... nourris par une haine intarissable. Mais les deux frères vont se découvrir bientôt un ennemi commun, plus redoutable encore : une créature tout droit sortie de l'Enfer qui a décidé de leur faire payer la mort de Katherine...
 
Avis personnel:
 
Toute première lecture pour mon challenge French Read A Thon qui avait lieu du 13 au 19 juillet 2015. Challenge plus que bien commencé puisque j'ai lu ce livre en une journée seulement. La motivation pour ce challenge était vraiment présente.
 
Ce tome relate l'histoire de Stefan à New York. Il tente une autre approche avec les humains mais c'est sans compter sur son grand frère, Damon. J'ai beaucoup aimé la complexité du personnage qu'offre Stefan. Il aime la compagnie humaine mais en même temps ne veut pas s'en approcher. Malheureusement, Damon a d'autres projets pour lui. Stefan veut une vie humaine. Et bien, il l'aura. J'avoue ne pas avoir souvent su sur quel pieds danser avec Damon. Ses sentiments pour son frère sont contradictoires à moins qu'ils ne soient ainsi que pour sa survie... Damon est puissant et le fait comprendre à son frère.
 
L'histoire en elle-même m'a plu. On a retrouvé Lexi, personnage que j'aime beaucoup aussi. Nos frères se déchirent mais se rapprochent quand un conflit commun les réuni. Le truc c'est que l'ennemi est bien plus fort qu'eux... Et, au revoir la belle vie humaine des deux frères Salvatore !

Journal de Stefan

Titre: Journal de Stefan, T.4.
Nombre de pages: 264.
Auteur: L.J. Smith.
Parution: 2012.
ISBN: 978-2-01-202-806-7.
Editions: Hachette.
 
Quatrième de couverture:
 
Angleterre, 1888. En s'installant dans la paisible campagne anglaise, Stefan Salvatore pensait avoir échappé à son passé sanglant. Mais bientôt à Londres une rumeur court sur un mystérieux meurtrier sanguinaire : Jack l'Éventreur. Impliqué dans l'enquête, Stefan est convaincu qu'il s'agit plutôt de l'½uvre d'un vampire. Plus il avance dans ses recherches et plus il a le sentiment que le véritable responsable de ces crimes effroyables est quelqu'un qu'il ne connaît que trop bien : son frère Damon.

Avis personnel:
 
Je me suis replongée pour la dernière fois certainement dans le récit des aventures de Stefan. Nous retrouvons donc notre vampire en Angleterre en 1888, vingt ans se sont donc écoulés depuis le dernier tome sortie.

En vingt ans, il s'en est passé des choses, mais Stefan n'en a pour autant pas oublié la promesse de Damon à son égard. Et il est d'ailleurs sûr que Jack l'Éventreur cache l'identité de son frère. Alors, il se donne en devoir d'arrêter ces meurtres.

Dans ce tome, nous retrouvons encore une fois un Stefan solitaire qui se trouve une alliée humaine. Ici, cette alliée c'est Violet et elle ne le quitte plus du début à la fin. A croire que l'auteur ne sait pas écrire l'histoire de Stefan sans lui coller une humaine aux basques. Cependant, ça ne gâche pas l'intrigue.

Concernant l'écriture de l'auteur, je trouve qu'elle est meilleure dans cette saga quand dans Le journal d'un vampire. L.J. Smith sait nous emmener avec elle, on a pas d'autres choix que de la suivre. Jusqu'à la fin, je me suis demandée qui se cachait derrière ces meurtres même si je me doutais bien que ce n'était pas l'exaspérant Damon.

Le petit bémol que je retrouve malheureusement à chaque tome, c'est que je n'arrive pas à m'attacher aux personnages. Je ne pense donc pas continuer à lire cette saga, je ne me procurerai pas la suite sauf si vraiment j'ai l'occasion dans une bibliothèque quelconque. Je dis ça mais la fin de ce tome a quand même réussi à attiser ma curiosité !

Je n'ai donc pas été happée par ce livre, je passe donc mon chemin.

Tags : L.J. Smith - Jeunesse - Fantastique

Chroniques des enchanteurs 25/07/2015

Chroniques des enchanteurs
Titre: Chroniques des enchanteurs, T.1 - 16 Lunes.
Nombre de pages: 635.
Auteur: Kami Garcia, Margaret Stohl.
Parution: 2010.
ISBN: 978-2-01-201822-8.
Editions: Hachette.


Quatrième de couverture:

J'ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d'une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse.

Si j'avais su qu'en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction... J'étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d'avance.


Avis personnel:

Une relecture plutôt bonne je dois l'avouer. Je suis confuse. Sur Livraddict, les notes divergent. Je vois des 20 et puis, je vois des 8. Et je me demande, si finalement, mon avis vaut les 20 ou plutôt les 8... Je fais cette chronique tardivement. En effet, j'ai lu ce tome un en début juillet et je me retrouve à le chroniquer le 25 juillet au soir (22:35). J'écoute Victor Niglio - Lost parce que plus le temps passe et plus je me rends compte que je suis incapable de faire une chronique en regardant des vidéos ou en étant dans le silence complet. Alors, je fais les deux sans vraiment les faire...
 
J'avoue que 16 Lunes m'a bien plu. L'histoire est aguicheuse et en plus, les personnages sont assez bons. Les auteurs ont su leur donner vie tels que je les aime. C'est l'histoire de notre pauvre Ethan (hé! c'est le nom de mon chat!) coincé dans sa petite ville au fin fond des Etats-Unis, il grandit avec la guerre de Sécession et les années passent et sont toutes les mêmes. Il voit chaque jour les mêmes visages, les mêmes histoires et les mêmes problèmes. Jusqu'au jour où Lena arrive dans sa vie. Lena c'est comme une bouffée d'air frais dans cet endroit reclus de tout et de tous. Le problème c'est que c'est la fille de son cauchemar. Les mêmes yeux, la même couleur de cheveux. Oui, oui, c'est celle qui est dans le rêve d'Ethan chaque nuit qui passe et ceux, depuis des mois. Malheureusement, le patelin qu'est Gatlin n'aime pas vraiment la nouveauté et la différence. La bouffée d'air frais se transforme alors en cauchemar, et pour Ethan, et pour Lena.
 
16 Lunes c'est de bons personnages donc, avec une bonne histoire. Nos deux personnages principaux Ethan et Lena comme vous l'aurez compris - vont à la recherche du passé et du pourquoi et du comment. Ethan se pose des questions sur sa mère et son travail quand Lena tente d'assimiler et de moins appréhender la seizième lune qui arrive à grand pas. Bien plus vite que ce qu'elle aimerait. Quelqu'un lui veut du mal mais elle ne sait pas qui (mystère et boule de gomme : expression non utilisé depuis 1896!).
 
J'ai adoré ce côté mystérieux. On ne peut pas deviner qui lui veut du mal et on cherche en même temps qu'Ethan et Lena les réponses. On veut savoir. On devient addictif et on ne quitte plus notre lecture. Les lignes sont fluides et malgré le petit pavé, on vient à bout de ce livre en deux temps trois mouvements! Je penche donc mon avis plus près du 20 que du 8 car pour moi, le livre malgré quelques défauts que je vous laisse découvrir au grès de votre lecture, est un livre frais et bien crée. Il y a de l'originalité dans cette histoire et beaucoup de mystère.. J'attends donc de lire le second tome avec impatience.

Chroniques des enchanteurs
Titre: Chronique des enchanteurs, T.2 - 17 Lunes.
Nombre de pages: 567.
Auteur: L.J. Smith.
Parution: 2010.
ISBN: Kami Garcia, Margaret Stohl.
Editions: Hachette.


Quatrième de couverture:

Je n'aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu'un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de Mortel m'interdisait l'accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?

Après le désastre du seizième anniversaire de Lena, j'avais pensé que l'aimer et la soutenir suffiraient. Mais il fallait croire que je m'étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l'échec...

L'amour est-il encore plus fort que le destin ?


Avis personnel:

C'est avec joie que me suis replongée dans Les Chroniques des Enchanteurs. Nous quittions Ethan et Elena après le désastreux anniversaire de cette dernière. Ici, nous les retrouvons à l'enterrement de Macon Ravenwood, l'oncle de Lena. La belle est inconsolable.
 
Dans ce tome, nous retrouvons un couple en pleine crise. Lena part dans les bras d'un autre quand Ethan reste avec la future gardienne et reste totalement désemparé. Heureusement, il trouve du réconfort auprès de Liv, la jeune blonde anglaise sous la tutelle de Marianne.

Concernant les nouveaux personnages majeurs dans ce livre, nous retrouvons donc Liv qui est l'opposé total de Lena. Elle n'est pas réservée et est du genre normale, humaine. Elle est le soleil quand Lena est la lune. Nous avons aussi John, le nouvel ami de Lena qui l'embarque sur sa moto, au grand désarroi d'Ethan. Cependant, ils ont beau être proche, on ne connaît rien sur lui pour autant.Il est apparu du jour au lendemain sans crier gare.

Comme autre nouveau personnage, il y a Ridley, la cousine de Lena et petite-amie potentielle de Link. Vous allez me dire qu'elle n'est pas nouvelle, certes mais nous la découvrons sans ses pouvoirs, humaine et vulnérable et c'est très drôle. D'ailleurs à ce moment, on a qu'une envie, qu'elle et Link concrétisent ! Personnellement, j'aime de plus en plus ce personnage !

Pour ce qui est de l'intrigue, on est embarqué dans l'histoire tout au long. Ethan veut rattraper sa belle mais pas facile pour un humain de suivre une Enchanteresse dans les Tunnels. L'absence de Macon a été très étrange à vivre, il y avait un vide certain. Mais pour compenser, on a eu droit à des moments avec la défunte mère d'Ethan.  J'ai adoré la fin de ce tome, pas l'événement en lui-même mais la retrouvaille et la relation de certains personnages.

Au final, encore un très bon livre et une fin qui promet une bonne suite.

Tags : Kami Garcia & Margaret Stohl - Fantastique - Jeunesse

La Passe-Miroir 03/10/2015

La Passe-Miroir

Titre: Les Fiancés de l'hiver
Nombre de pages: 519
Auteur: Christelle Dabos
Parution: 2013
ISBN: 978-2-07-065376-8
Editions: Gallimard Jeunesse


Quatrième de couverture:
_
Dexter Morgan, expert en médecine légale le jour et tueur de criminels la nuit, enquête sur un ancien camarade de classe, un homme en apparence irréprochable. Mais Dexter va devoir être prudent car son "ami" sait peut-être tout de sa double vie...
Avis personnel:

C'est après un long mois sur une seule et même lecture que je me lance enfin dans ce livre qui m'attendait bien au chaud dans ma PAL depuis presque un an (vidéo YouTube à l'appui !). J'ai eu la chance lors de ma visite au salon du livre de rencontrer l'auteur et je regrette de ne pas l'avoir lu avant..

Dés le début, ma lecture m'a captivé tant par la fluidité d'écriture de l'auteur et sa simplicité que par l'originalité de l'imaginaire de Christelle Dabos. Et autant dire que c'est ce dont j'avais besoin après l'intégrale 2 du Trône de Fer. Nous entrons avec ce livre dans un univers riche de personnages et de dons dont notre pauvre héroïne est la première à en faire les frais (les Dragons et leur griffes et son don de liseuse par exemple).

J'aime la façon dont l'auteur décrit les paysages et lieux qui entourent les personnages. Il y a juste ce qu'il faut pour nous laisser livre court à notre imagination. C'est pas forcément top quand il y a trop de précisions. Elle a donc su créer son univers avec des arches, très différentes les unes des autres incluant des hiérarchies et familles divers. Autant dire que notre lecture foisonne de surprises ! C'est un univers magique mais tout est normal pour les personnages. C'est leur monde et ils ne connaissent que ça. Quand nous entrons à Anima, c'est tout à fait normal de traverser un miroir et quand nous sommes à la Citadelle, il est normal de jouer d'illusions et de pouvoir frapper à distance un individu.

J'ai tellement aimé ma lecture que je ne sais pas vraiment comment m'organiser pour en parler. Je ne pouvais lâcher mon livre en grande partie grâce à Ophélie, le personnage principal qui va découvrir en même temps que nous cette arche dont elle ne connaît rien d'autres que des histoires effrayantes sur des chasseurs sauvages en plein hiver perpétuel. La Capitale et Anima c'est deux arches qui n'ont rien à voir et qui ne connaissent rien l'une de l'autre à quelques exceptions près. C'est donc près d'Ophélie qu'on apprend à connaître cette arche et les personnages qui l'entoure. Elle apprend ainsi à ses dépends qu'elle ne peut faire confiance à n'importe qui, et que dans ce monde qui lui est inconnu tout le monde se déteste et personne n'hésite à tuer.

Pour vous la faire courte, c'est une lecture à ne pas manquer avec une jolie plume et un univers innovant. Et enfin, arrivé à la fin, vous ne pouvez pas ne pas avoir envie de lire la suite ! Christelle Dabos a réussi un exploit que peu d'auteurs atteignent !

La Passe-Miroir
Titre: Le Disparus du Clairdelune
Nombre de pages: 550
Auteur: Christelle Dabos
Parution: 2015
ISBN: 978-2-07-066198-5
Editions: Gallimard Jeunesse


Quatrième de couverture:
_
Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citadelle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au c½ur d'une redoutable vérité.

Avis personnel:
l
Non vous ne rêvez pas, je vous retrouve bien seulement deux jours après ma chronique du premier tome de la saga La Passe-Miroir afin de vous donner mon avis sur cette suite qui n'en fini pas de m'éblouir. Christelle Dabos a un talent fou, et je ne m'épancherai pas sur certains détails ici l'ayant déjà fais sur la chronique précédente (lien deux lignes plus haut).

Nous retrouvons dans ce tome nos personnages toujours aussi attachants. Ophélie est maladroite mais intelligente pour compensation. Thorn, son fiancé (encore dans ce tome) ne cesse d'être si distant avec elle, il a une fâcheuse tendance à tout garder pour lui. Seulement voilà, dans ce second tome, Thorn nous dévoile ses sentiments à sa manière, nous le découvrons totalement différemment du premier tome. Je m'étais déjà attachée à lui dans le tome précédent, alors là, imaginez bien que je suis tombée sur le charme de ce géant si méticuleux dans ses affaires. Ophélie et lui sont bien déterminés du début à la fin. De plus, leurs intelligence et leurs dons respectifs les aident beaucoup dans cette nouvelle affaire à laquelle ils doivent faire face. Farouk, l'esprit de famille du Pôle est toujours obnubilé par son Livre, mais nous découvrons aussi que quelque chose le lie avec Ophélie sans trop savoir quoi. Je suis vague et je m'en excuse, mais pour un second tome, je ne peux prendre le risque de dévoiler ne serait-ce qu'un infime détail qui aussi infime soit-il pourrait simplement déranger de futurs lecteurs.

Christelle Dabos nous emmène encore une fois dans son univers si riche d'imagination. Je me suis émerveillée devant de tels personnages, de telles scènes ou de tels paysages. Cette auteur a un don indéniable pour écrire. Sa plume est douce comme de la soie et pourtant,elle réussi à nous agripper sans jamais nous relâcher avant que le livre soit fermé. L'emprise de cette histoire a eu un effet dévastateur sur moi, je me suis retrouvée a le dévorer sans scrupule, étant dans l'histoire comme si j'y étais. Ce n'était pas une simple lecture, c'était comme un film dans ma tête. Tout était net, chaque personnage avait sa place. Chaque paysage son caractère. J'étais comme une ombre au dessus de l'épaule d'Ophélie, ou comme un personnage à part entière de l'histoire. J'assistai à tout et jamais je ne me suis surprise à m'ennuyer. Nous n'en avons pas le temps.

Les événements vont à leur rythme. Nous avons des questionnements, nous suivons en effet, une affaire tout du long de notre lecture. Nous avons un fil conducteur mais d'autres intrigues relié à lui. Ainsi, nous avons aussi des réponses. Evidemment, pas toutes sinon, l'intérêt du tome trois serait nul, mais j'ai aimé toutes ces intrigues. Le fait de se demander qui est coupable, qui est innocent ? A qui peut-on faire confiance, de qui devons-nous nous méfier ? Ah oui, parce qu'au cours de votre le lecture, ce ne sera pas "je" mais "on". Vous et Ophélie.

Ce second tome n'est pas sans compter son lot de nouveauté. J'ai ainsi pu noter, que l'auteur ne nous a pas laissé que l'histoire d'Ophélie chapitre après chapitre, mais un petit plus ramenant à l'intrigue. Par ci par là, nous avions droit à un chapitre à part. Un chapitre qui contait l'histoire d'un autre personnage qu'Ophélie. J'ai aimé ce renouveau, comme j'ai aimé le reste.

Comme vous l'aurez compris (si ce n'est pas le cas, c'est que j'ai mal fais mon boulot), j'ai aimé autant la plume que l'univers de l'auteur. Je ressors de ma lecture avec le regret de ne pas avoir le prochain tome sous la main. Les personnages sont attachants et plaisants à voir évoluer (surtout Thorn, qui selon moi est celui qui évolue le plus). Je quitte ce soir un monde qui va me manquer... Jusqu'au prochain tome !

P.S. : Dois-je préciser que c'est un coup de c½ur ?

Tags : Christelle Dabos - Jeunesse - Fantastique

Beauty & the Beast 16/07/2010

Beauty & the Beast
Réalisé par : Jennifer Levin, Sherri Cooper
Genre : Drame, fantastique
Acteurs : Kristin Kreuk, Jay Ryan, Max Brown...
Année de Production : 2012


Synopsis:
L
En 2003, la jeune Catherine et sa mère sont attaquées par un homme. Si Catherine parvient à avoir la vie sauve grâce à l'aide d'une créature étrange, sa mère meurt cette nuit-là. Neuf ans plus tard, elle est devenue détective et reste déterminée à retrouver le responsable. Lors d'une enquête, elle suit la piste d'un certain Vincent Keller, décédé en 2002 en Afghanistan. Elle découvre que ce dernier n'est pas mort, qu'il vit depuis 10 ans en totale réclusion et surtout le reconnait comme celui lui ayant sauvé la vie. Il s'avère que, sous l'effet de la colère, Vincent se transforme en une bête enragée et incontrôlable. Catherine accepte de protéger son identité et son secret s'il l'aide à découvrir le meurtrier de sa mère. Tous deux entament alors une relation complexe et extrêmement dangereuse...
 
L
Avis personnel saison 1:
L
 
Je découvre une série qui ne fait pas vraiment beaucoup parler d'elle. Ni en bien ni en mal d'ailleurs. Dés le premier épisode, tout ce qui est dans le synopsis nous est balancé en pleine figure. Tout s'enchaîne très vite.

Nous découvrons l'histoire personnelle de Vincent Keller, la terrible vérité sur la mère de Catherine ou encore les liens qui unissent les deux à la fois. L'intrigue est sympa en soit. J'aime beaucoup la façon dont les deux sont toujours ensembles et comment ils s'aident pour les affaires. Je ne suis pas hyper fan de cette première saison. A chaque épisode, on a une nouvelle enquête. Le filon principal n'est pas du tout mis en avant malheureusement. La saison devient réellement intéressante cependant vers l'épisode 9 au moment où l'on rencontre Alex Solter. A partir de là, Muirfield devient réellement un point central dans la série. Les personnages ne combattent plus pour sauver les autres mais pour se sauver eux-mêmes.

Pour ce qui est des personnages, Catherine n'est pas vraiment le genre de fille à partir en courant quand elle apprend ce qu'est Vincent. Lui, il est un peu plus distant même s'il a tendance à toujours garder un ½il sur elle pour la protéger. Catherine est une vraie combattante dans cette saison, on a vraiment l'occasion de voir ses talents en matière de combat. Pour ce qui est de Vincent, on le voit pas mal se transformer en bête dans cette saison. J'adore le personnage de JT dans cette saison ! Il est très protecteur envers son ami Vincent. Il ferait tout pour le protéger et surtout le garder en vie. C'est un ami fidèle et loyal !

Dans l'ensemble, j'ai aimé cette seconde moitié de saison et moins aimé la première. Mais je dois dire que le final de la saison me pousse à regarder la suite. La révélation que nous avons à la fin promet une saison deux chamboulante pour notre héroïne Catherine.
 
Beauty & the Beast
 
Synopsis:
L
Vincent, qui a été capturé par un groupe du FBI, a perdu la mémoire. L'homme qui a créé les bêtes et qui a également effacé la mémoire de Vincent est le père de Catherine! Il lui a effacé la mémoire pour faire de lui un meilleur soldat, à présent il traque et tue les bêtes pour recouvrer sa liberté. Lorsque Cathy le retrouve Vincent ne la reconnaît pas. Tous deux accompagnés de leurs amis tentent désespérément de faire recouvrer la mémoire à Vincent.
Vincent a aussi de plus en plus de mal à réprimer ses pulsions bestiales et retombe petit à petit amoureux de la belle détective. Désormais Vincent veut avoir un avenir avec elle. Mais celui qui tente d'effacer l'existence des bêtes laissera-t-il Vincent s'en tirer à si bon compte?
 
L
Avis personnel saison 2:
L
 
Je continue sur ma lancée en regardant la seconde saison de la série Beauty and The Beast avec Kristin Kreuk (anciennement Lena dans Smallville). La première chose que je peux vous dire c'est que du début à la fin, on a pas le temps de s'ennuyer. J'ai pu constater que cette saison pouvait se découper en trois partie. Clairement, ça permet de ne pas se lasser et de ne pas se retrouver à toujours voir des personnages combattre pour les mêmes choses avec les mêmes personnes.

Je vais donc vous parler du synopsis en trois étapes. Dans la première partie, on retrouve un Vincent amnésique et bien méchant. Il se fiche de Catherine et ne penses qu'aux missions pour lequel il est fait. Au moment où il commence à se souvenir il est finalement sans c½ur. Il sort avec une autre bête et Cath sort avec l'assistant du procureur. Seulement comme il se souvient, il décide de la reconquérir en redevenant le gentil qui sauvait le peuple. Je ne vais pas vous mentir cette partie est celle que j'ai le moins apprécié. D'où Vincent part avec une rousse à la peau blafarde et Cath avec un brun au teint hâlé ? Ça n'allait pas du tout. Ça sonnait faux. On sentait que c'était trop faux et que les personnages principaux allaient se remettre ensemble. J'aurai préféré que leur séparation se passe autrement et que je ne devine pas qu'ils allaient revenir ensemble.

Pour ce qui est de la seconde partie (à partir de l'épisode 16) tadam ! Cath quitte Gabe et revient avec Vincent. Pr se venger, l'assistant du procureur le fait arrêter pour meurtre. Il compte tout faire pour le "détruire". A ce moment là, Heather (la s½ur de Cath) débarque et apprend la nouvelle pour Vincent (apparition furtive donc). Le couple part ensuite dans une petite ville sous couverture pour ne pas être repérés. Et là, bim! Un voisin se fait assassiné et Cath frôle la mort. Donc retour à NYC pour les tourtereaux. Cette partie là, rattrape grandement la première ! On découvre enfin le vrai visage de Gabe. Le couple le combattent et font tout pour ne pas que Vincent aille en prison.

Pour la troisième partie (très courte), Gabe redevient une bête pour vaincre Vincent, qui lui, de son côté se fait enlever de prison où il était en attendant son amnistie. Gabe tue leur protecteur après que Vincent ait eu son amnistie par des personnages haut placés. Le dernier épisode est sûrement mon préféré de la saison puisqu'on a également des comparaisons avec leurs ancêtres Alister et Rebekah. Comme vous l'aurez compris, c'est une saison pleine de rebondissements. On a des événements, des ruptures et même de nouveaux couples. J'ai aussi bien aimé les quelques pics d'humours (qui manquaient à la saison un)

Parlons désormais des couples et donc des personnages. Commençons par Gabe, je ne l'aimais déjà pas mais là, encore moins. Je l'ai trouvé faux et m'a fait pitié.. Il est tombé bien bas pour Cath. Concernant Vincent, ça a d'abord été un vrai co****** avec Catherine. Et sa petite-amie, fille de riche m'horripilait au plus haut point. Tous les deux me sortaient clairement par les yeux. Surtout qu'elle n'avait pas vraiment un fond très gentil. Heureusement, on l'oublie vite et Vincent redevient celui qu'il était au début de la série. On découvre même encore plus la passion qu'il a pour la médecine. Pour ce qui est de Cath, j'ai aimé découvrir sa ténacité et tout le c½ur qu'elle met dans son boulot. C'est une femme forte et pourtant dans cette saison on la voit craquer (enfin!). Pour Tess et JT, c'est mes chouchou ! Leur relation est top ! Ils sont tellement attachants, surtout JT qui est tellement mignon avec elle.

Bon, grosso modo, j'ai adoré cette saison qui rattrape très bien la première à mon avis.

Tags : Série - Beauty and the beast - Drame - Fantastique - Romance