Fifty Shades

Fifty Shades
Titre: Cinquante nuances de Grey, T.1.
Nombre de pages: 672.
Auteur: EL James.
Parution: 2014.
ISBN: 978-2-253-17650-3.
Editions: Le Livre de Poche.



Quatrième de couverture:
 
Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d'entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier, jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu'ils entament une liaison  passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, mais aussi la part obscure qu'il tient à dissimuler.. 



Avis personnel:
 
J'ai commencé la trilogie Fifty Shades lors de mon challenge FRRAT cet été. J'avais beaucoup  d'appréhension. D'un côté, il y avait de très bons avis et d'un autre, de très mauvais dû au rapport dominant/soumise présent dans le livre. Peut-être que plus d'un parmi vous s'est laissé berné par ces avis et n'a pas cherché plus loin. Et peut-être que plus d'une, parmi mes lectrices n'ont pas tentés l'expérience dû à leur féminisme. Je faisais partie de ces femmes qui ne voulaient pas le lire pour ça...
Puis, je me suis lancée dans l'aventure, ma curiosité piquée à vif. Et je suis sûre que vous avez hâte de savoir ce que j'en ai pensé alors je vais vous le dire. J'ai littéralement adoré ma lecture, j'ai dévoré ce livre en un peu plus d'un jour. Oui, mon côté féministe s'est réveillé plusieurs fois notamment lors des "punitions" et lors de la lecture du contrat. Mais soyons honnête, c'est bien vite oublié. Ana aime ce que Christian lui fait dans la "Chambre rouge de la douleur".
 
J'ai beaucoup aimé ma lecture en grande partie parce que les personnages sont bons et bien travaillés. Christian est dur, froid et indépendant. Sûr de lui. Pourtant, on comprend vite que ce n'est qu'une façade. Il fait ce qu'il fait à cause d'un passé trop difficile. Un des grands mystères qui plane encore une fois le livre fermé. Ensuite, nous avons notre petite Ana, la petite vierge épurée qui a tout d'une soumise physiquement parlant. Parce que contrairement à ce que l'on croit comme je le croyais avant ma lecture, Ana n'est pas une soumise. Elle est juste une jeune femme qui tient énormément à un homme qui a de drôles de goût en matière de sexe. Elle est très lucide et au fur et à mesure qu'elle voit jusqu'où ça peut aller, elle comprend qu'à ce niveau, ils sont incompatibles. Le seul bémol avec Ana, c'est sa manie de toujours s'excuser quand Christian s'énerve alors que c'est lui qui est en tord. Mon petit coup de coeur cependant chez ce personnage, c'est l'humour que l'on trouve avec sa conscience stricte, sévère et à lunettes et sa déesse intérieure qui se promène en petite culotte, aguicheuse et disant oui à tout Christian. Christian n'est qu'un sadomasochiste  qui ne veut pas lui avouer ses sentiments. Il ne se les avoue pas non plus.
 
Comme autre personnage qui m'a beaucoup plu, c'est Kate, la coloc et meilleure amie d'Ana. Elle est indépendante et très sûre d'elle. L'égal de Christian un peu. Elle est la seule capable de castrer Christian s'il faisait le moindre tord à Ana. Pourtant, on voit son côté guimauve lorsqu'elle craque totalement pour Eliott, le frère de Christian.
 
J'ai cru comprendre que certaines personnes ne savent pas que cette trilogie est une fan fiction tirée de Twilight. Si on a été très fan de la saga, alors ça se devine très facilement. Regardez-moi, j'ai commencé ma lecture sans le savoir et puis, au bout d'un moment j'ai fais des recherches et mes doutes se sont avérés vrais. Je vais donc vous révéler lesquels choses m'ont mises sur la piste. Tour d'abord, Christian veut toujours savoir ce qu'Ana pense comme Edward avec Bella qui rappelons le est la seule personne en qui il ne peut lire. Il y a aussi le fait qu'Ana soit une fille simple avec deux pieds gauche et qui est mal à l'aise dans son corps. Christian, lui est riche, mystérieux et infiniment beau. On peut ensuite voir le lien avec la ville de Seattle grise et froide où il pleut comme Forks et Savannah, là où vit sa mère comme la Floride pour la mère de Bella. D'ailleurs, les deux vont voir leur mère et ont eu plusieurs beaux-pères ainsi que le petit ami avec elles. Il y aussi la scène de l'hélico, quand il la sangle de partout. Dans Twilight, c'est dans la voiture avant le base-ball. On peut voir aussi le repas avec la serveuse folle de lui et lui qui l'ignore totalement. Puis, il lui offre une voiture car elle se trimbale dans une vieille bagnole qu'un ami lui a retapé. Allez, pour finir, je vous laisse deviner qui peut bien jouer le rôle de Jacob dans ce livre ?!
 
Vous l'aurez compris, cette lecture est un coup de coeur pour moi.

Fifty Shades
Titre: Cinquante nuances plus sombres, T.2.
Nombre de pages: 594.
Auteur: EL James.
Parution: 2014.
ISBN: 978-2-7096-42538.
Editions: JC Latès.



Quatrième de couverture:
 
Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.
Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...



Avis personnel:
 
Ma troisième et dernière lecture pour le challenge FRRAT de cet été. Oui, oui, j'ai échoué ce challenge mais ce n'est pas véritablement de ma faute.. C'est la faute à cette trilogie ! J'ai en effet, eu un réel coup de coeur pour le premier tome, puis pour le second.. Puis, je n'avais pas pu me procurer le troisième tome et j'étais incapable de lire autre chose alors j'ai attendu. Voilà, vous savez tout.

Pour ce second tome, j'ai encore une fois été très agréablement surprise. Nous retrouvons un Christian en pleine voie de guérison dans sa relation avec Anastasia. Il ne veut plus d'une soumise mais bel et bien d'une petite-amie. Il veut plus. Très sincèrement, ce livre nous renverse. Christian n'est plus le dominant. C'est juste l'enfant vulnérable et mal dans sa peau. Il a beau être terrorisé par ses sentiments pour Ana, il est tout de même prêt à tout pour elle, jusqu'à se soumettre pour lui prouver qu'il est tout à elle. M. Cinquante Nuances dans toute sa splendeur quoi. Dans ce tome, on apprend un peu mieux à connaître Christian et on comprend assez bien le pourquoi du comment de ce choix de titre puisqu'on apprend véritablement à connaître les démons de Christian.
 
Pour ce qui est d'Ana, je ne la trouve pas plus changé que dans le premier tome. Elle est toujours aussi indépendante même si bien sur, on s'en rend bien plus compte ici étant donné qu'elle a moins peur de prendre des décisions car elle connaît mieux Christian et il ne l'intimide plus. L'auteur, ici, a réussie à nous montrer un couple réellement attachant malgré ses difficultés et comme le dit si bien Ana "les casseroles" que tire Christian derrière lui.
 
J'ai trouvé que ce tome était tourné vers l'avenir à la fin et vers le passé les trois quarts du temps. Il était tourné vers l'avenir par rapport à la thérapie de Christian avec le Dr. Flynn et aux différents engagements que prennent le couple. Et il était vers le passé puisqu'on en apprend beaucoup sur Christian, son passé, son entrée dans la vie.. Puis, on en apprend aussi plus sur Mrs. Robinson. Tout au long de notre lecture, on ne sait sur quel pied danser avec ce personnage. On ne comprend vraiment son jeu qu'à la toute fin.
 
Concernant l'intrigue en général, je suis encore une fois étonnée par rapport aux différents avis que j'avais pu lire. Ma lecture n'a pas été ennuyante une seule fois, on en a tout simplement pas le temps. Le couple a bien des aventures à vivre autant pour le couple lui-même que pour les divers sujets adjacents (ex, Charlie Tango, boulot..). Jusqu'à la toute dernière page, l'auteur nous met en haleine. Ce que je tente implicitement de vous dire, c'est de ne pas terminer ce tome sans avoir le troisième de suite. Faites pas comme moi quoi... Non, en vrai le fond de l'intrigue dans ce tome est très bon. On ne reste pas focalisé que sur le couple et ses ébats. De plus, dans ce tome, on passe vraiment par plusieurs sentiments. L'impatience, la joie, la peur, la tristesse... Tout un panel de nuances est au rendez-vous !

Vous l'aurez donc compris, je vous conseil encore cette trilogie. C'est une lecture plaisante, agréable et sans prise de tête.


Fifty Shades
Titre: Cinquante nuances plus claires, T.3.
Nombre de pages: 713.
Auteur: EL James.
Parution: 2014.
ISBN: 978-2-253-17652-7.
Editions: Le Livre de Poche.

 
Quatrième de couverture:
 
Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé.

Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité...


Avis personnel:
 
J'ai enfin pu me plonger dans le troisième tome de la trilogie Fifty Shades après une petite pause car je ne l'avais malheureusement pas sous la main. Et entre le second et le troisième tome, impossible pour moi de lire quoi que se soit, j'étais trop ancré dans cette histoire d'autant plus que le second tome se termine sur un épisode qui ne nous donne que des questions et non des réponses ! Alors ni une ni deux dés que j'ai pu, je me suis jetée dessus.
 
Contrairement à ce qu'on s'attend, le tome commence sur la noce du couple. Ma première pensée a été une déception vis à vis du mariage parce que c'est vraiment le moment fard que j'attendais personnellement. C'est donc avec une grande joie que j'ai constaté les flash back sur le mariage et quelques autres passages qu'on a pu louper.
 
Ce tome est plus penché sur le souple en lui-même. Ils apprennent à vivre tous les deux. Et pour le coup, nous avons droit à beaucoup de disputes assez violentes. Christian ira même jusqu'à punir Ana lors de leurs ébats par pure habitude, comme autre dispute nous avons l'annonce du bébé. Un moment où Christian devient fou, se soûle et retrouve Mrs. Robinson. Heureusement, Ana lui fait payer en dormant dans la salle de jeux.
 
Dans ce tome, on découvre un Christian adolescent. Il réagit comme tel et apprend difficilement à réagir autrement qu'à ses habitudes de dominant. Il apprend beaucoup sur lui-même et sur la façon dont elle régit à ses propos. Cependant, Ana lui tient tête et ne perd pas pieds.Ana est définitivement une femme indépendante et qui s'affirme. Elle sait ce qu'elle veut et ce dont elle a besoin.
 
Concernant l'intrigue en général, elle est plus tournée vers l'action dans ce tome que ce soit pour nos personnages eux-mêmes qui bougent beaucoup, et je parle de là qu'il y a la lune de miel, le weekend entre amis etc. et l'action qui se fait avec la chasse à l'homme notamment de Jack Hyde (course poursuite gérée par Ana, appartement retourné, enlèvement...).
 
Au final, je finis là une très bonne série qui ne me laisse pas indifférente. C'est avec un pincement au c½ur que je quitte ce tome et me tourne vers une prochaine lecture.


Fifty Shades
Titre: Grey, T.4.
Nombre de pages: 560.
Auteur: EL James.
Parution: 2014.
ISBN: 978-2-7096-5056-4.
Editions: JC Lattès.



Quatrième de couverture:
 
Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu'au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d'émotions qui le dépassent.

À l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un c½ur d'homme blessé derrière l'apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d'estime de soi qui le consument auront raison des sentiments de la jeune femme ?



Avis personnel:

J'ai enfin pu lire ce fameux tome tant attendu et qui a tant fait couler d'encre sur la blogosphère. Certains l'ont aimés, certains l'ont détestés.. 



D'une question globale, le récit ne nous apporte rien de nouveau que le premier tome de la trilogie. EL James reprend exactement la même intrigue en changeant de point de vue. Alors, clairement ne vous tournez pas vers ce livre si la version d'Ana ne vous a pas plu, ou si vous n'êtes pas intéressés par ce que fait monsieur Grey de ses journées loin de notre mademoiselle Steele aux yeux bleus. Nous découvrons donc ici l'univers de Christian, sa vie, son boulot, ses relations, vous l'aurez compris, tout ce qu'Ana ne soupçonne même pas et ne peut connaître. Je vous l'annonce de suite, malgré le peu de renouveau, j'ai beaucoup aimé ce roman, surtout pour les passages du passé de Christian et le moment où il va rejoindre Elena pendant l'absence d'Ana, partit chez sa mère.
 
Pour ce qui est d'Ana, je la vois d'un ½il nouveau avec ce point de vue. Je découvre une jeune femme curieuse avec de "grands yeux bleus", d'ailleurs ses yeux sont un grand sujet pour Christian. Sauf pour ce qui est de la fin du tome, on ne se doute pas tellement de l'indépendance d'Ana qui pourtant est assez visible de son point de vue à elle. Mine de rien, l'auteur nous montre plus une jeune femme jolie et intelligente, qu'indépendante. Nous la voyons comme un intérêt, elle est une véritable énigme et curiosité pour notre beau Christian.
 
Concernant Christian, son passé nous est énormément dévoilé. Nous en apprenons plus sur ses besoins et ses peurs ainsi que ses doutes et sentiments que nous ne soupçonnons même pas du point de vue d'Ana ! Nous comprenons ses nuits agités et ce que représente véritablement Ana pour lui. Nous comprenons à quel point elle est un tournant dans sa vie. Grâce à elle, et ce, sans s'en rendre compte, il va imperceptiblement changé tout son quotidien. Ici, Christian n'est plus qu'un simple beau gosse, il est aussi le grand travailleur et le dominant. Nous comprenons véritablement le sens de ce mot avec des retours en arrière avec certaines soumises.. Nous apprenons aussi plus rapidement qu'il est amoureux d'Ana, simplement il ne se l'avoue pas. Depuis qu'il l'a rencontré, il travail moins, ne pense qu'à elle et devient un homme obnubilé par ces "grands yeux bleus" capable de lire au plus profond de lui-même. Étonnamment, Christian est du genre à se parler tout seul dans sa tête, ce qui encore une fois, nous aide à le cerner un peu plus. Par exemple, avec cela, nous apprenons que jamais personne avant Ana, mis à part sa famille, ne lui avait offert de présent personnel. Il s'est mis en tête que personne ne peut l'aimer.
 
Pour conclure, je dirais que ma lecture a été très agréable, c'est intéressant de connaître le point de vue de Christian et de savoir à quel point sa relation à la base ne devait être que purement dominant / dominé. J'ai bien aimé les retours en arrière et les moments où l'on retrouve certains personnages que nous ne connaissons pas encore dans ce tome lorsque nous avons le point de vue d'Ana.
 

Tags : EL James - Romance - Contemporaine

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.156.39.245) if someone makes a complaint.

Comments :

  • la-citadelle-des-livres

    21/02/2016

    J'ai la trilogie en PDF, je n'ai pas très envie de m'y plonger actuellement, toutefois, je suis curieuse du phénomène Cinquante nuances.

  • Ayane-Passions

    20/02/2016

    J'ai débuté cette histoire à l'envers j'ai commencé par Grey et j'ai bien accroché, j'espère que le point de vue d'Ana ne me décevra pas trop...

  • Passi0n-lectur3

    20/02/2016

    je ne pense pas lire le tome 4, j'ai peur des répétitions.

  • Idees-A-Lire

    16/01/2016

    J'avais plutôt apprécié le premier tome, même s'il n'avait rien de particulièrement original, mais je t'avoue que je n'ai même pas fini le second. La trilogie suit un cycle du style dispute-réconciliation au lit- tout va mieux qui me dérange franchement.
    Mais bon, je suis ravie de voir qu'il te plaît ! Tu as vu le film ?

  • biblionet

    22/09/2015

    Je l'ai beaucoup aimé, mais je trouve qu'il n'a pas d'identité. Oui, je sais, je ne suis qu'une pariat ! C'est le côté : je reprends Twilight de a à z. Le fait est que je n'arrivais pas à dissocier les deux, et ça m'a énervé.
    C'est une "bonne" lecture à ne mettre qu'entre des doigts d'adultes.

    Si ça te dit, tu peux aller voir ma critique dessus ^^

Report abuse